1ère année à Epitech – Bilan

Il est vrai que sur le blog je n’aborde pas tellement ma vie personnelle mais aujourd’hui je pense que mon expérience peut en intéresser certains, du coup j’ai décidé de sauter le pas et de vous faire part de ce que j’ai vécu cette année.

On dit souvent que nos années d’études sont les meilleures et y’a pas à dire c’est tout à fait vrai !

Après avoir obtenu mon bac en juin 2014, j’ai poursuivi mes études en choisissant la voie de l’informatique. Etant quelqu’un qui n’aimait pas trop le lycée, j’ai eu le plaisir d’apprendre qu’à Epitech ce serait radicalement différent.

La rentrée

Revenons au tout début, c’est à dire à ma rentrée et donc mes premiers jours à Epitech, qui m’ont soutenu dans l’idée que j’avais enfin trouvé une école où je me sentirais bien. Avant la rentré, nous avons eu une pré-rentrée, durant laquelle nous avons appris les différentes règles de l’école, nous avons reçu nos PC et dû remplir des formulaires administratifs etc… Quoi qu’il en soit, durant cette pré-rentrée nous avons eu droit à un cours : le C en 29 minutes, on a pu avoir un avant goût de ce qu’on allait devoir faire durant la piscine la semaine d’après. A la fin de ce cours des élèves de promo supérieure nous ont sauté dessus (façon de parler) avec des nerfs nous tirant donc dessus de tous les coins. Et c’est à ce moment précis que je me suis dit que j’allais passer une année de folie ! Ensuite, j’ai pris part à un week-end d’intégration de malade, on a fait de l’accrobranche, de la luge d’été et on a même pu manger des insectes (des criquets et des vers aromatisés au soja et au curry et c’était pas trop mal). Après tant de péripéties et un week-end bien rempli, de retour à l’école pour la prochaine épreuve : la piscine.

La piscine

Pour ma promo (2019), ma piscine a duré 4 semaines : 2 semaines de Piscine, 1 semaine de pause et 1 semaine de piscine à nouveau, avec comme horaires 8h42 – 23h42.

Premier jour, boum tu démarres sous linux, perso j’été complètement perdue ! Heureusement que les deux premiers jours de piscine étaient dédiés au shell et donc aussi à comprendre comment maîtriser cet environnement plutôt nouveau pour certains.

On a donc des vidéos sur un e-learning qui nous expliquent des notions et ensuite on a des exos pour les appliquer. Sauf que quand t’es en piscine y’as tout Epitech France qui essaye de se connecter à l’intra (le site où on a les vidéos, nos notes etc…) en même temps, autant vous dire que c’était un beau bordel pour charger les vidéos etc… Je vais passer les détails, en gros chaque jour on avait des nouveaux exos à rendre pour le lendemain soir avant 23h42. Donc au début t’es en avance, puis tu commences à bloquer sur des trucs et au final t’es en retard et tu te retrouves à devoir faire les exos de la veille que t’as pas fini. C’est aussi pendant la piscine que tu te fais des potes, parce qu’ils sont à côté de toi et que eux aussi ils galèrent, donc tu galères avec eux, et tu captes que c’est pratique d’avoir l’avis de quelqu’un d’autre par moment, du coup tu avances avec eux ^^ Bref, pendant la piscine t’as aussi la joie des gens qui oublient de verrouiller leur pc, quand ils reviennent ils se retrouvent avec un clavier en chinois ou alors un écran tout rose, ou des commandes qui ne font pas ce qu’elles sont censés faire. Mais ça ne dure jamais longtemps et ça détend l’atmosphère.

Alors, oui la piscine c’est dur, ça demande beaucoup de temps, je sais plus combien mais, je devait passer au moins 15h par jour à l’école si ce n’est plus et j’étais là même le week-end puisqu’on avait des colles à faire. Ce qui fait que je me suis retrouvée plusieurs fois à dormir à l’école et à me faire réveiller/prendre en photo par mes camarades, mais je ne suis pas la seule dans ce cas 😛

Après cette dure épreuve, y’as pas à dire, on était tous soudé. J’ai passé une superbe année, on s’est tapé des délires de fou à 3h du mat’ parce qu’on était encore à l’école ^^ Le nombre de vidéos qu’il y a sur Facebook de moi en train de jouer à just dance ou de danser la macaréna vous pouvez pas imaginer 😉

Les moments durs que j’ai eu à surmonter

Je dois avouer, que cette année n’as pas été de tout repos pour moi, j’ai de nombreuses fois craqué en pensant ne pas être à ma place. Me dire que je devrais changer de filière etc… Parce que oui, quand on est une des seule filles de la promo c’est dur parfois (on était 2 filles pour 58 mecs c’est pas rien, je dis était car la promo est passée à 30 élève cette année). De temps en temps quand on se prend des mauvaise note à cause d’un truc non géré, alors que t’avais passé des heures sur ton projet et que tu ressors avec un 1.5 t’es dégoutté. Mais il faut aller de l’avant. Oui les notes sont souvent mauvaises (pour ma part) surtout à cause de la norme où on perd -1 par ligne en trop etc… Mais au final, grâce à tous mes potes (et même les autres) j’ai passé une super année. Même si y’a pas beaucoup filles, ça me plait, la mentalité n’est pas du tout la même qu’au lycée, j’ai des potes qui ont une grande différence d’âge avec moi (jusqu’à 8 ans de plus) et pourtant on est dans la même promo, on est passé par les mêmes galères et on y a survécu. Donc ne craigniez rien, si vous êtes à Epitech vous serez avec des gens aussi taré que vous et ça, c’est super !

Un des trucs qui a été très dur pour moi, ça a été les colles, on avait 4h de 18h à 22h pour réussir un projet, on était en binôme imposé, et la plupart du temps il nous manquait que quelques minutes pour réussir. La première colle on a eu -42 triche, pour avoir utilisé un script de check de norme, on était dégoûté mais au moins on était au courant pour la suite. Ensuite on a eu 1 car on avait mal nommé une fonction donc ça compilais pas et la troisième colle qu’on avait réussi buggais sur fichier vide donc 1.5. A ce moment là je peux vous dire qu’on en avait plus qu’assez de revenir chaque semaine se taper 4h dans les dents pour repartir sans valider la colle (il faut 15 pour la valider). La semaine d’après on était au taquet et on a réussi à la valider avec 17.5 (on se sentait plus je dois avouer :P). Du coup maintenant je sais coder un motus et un mastermind en C 😛

Un autre truc qui m’as achevé c’était les rush (déjà ils en ont mis pendant le festival international des jeux de cannes, je pouvais que être pas contente), bref les rush c’est un projet, pendant un week-end avec un binôme imposé et un sujet qui peut changer tout le temps et ce, jusqu’à une heure avant le rendu du projet. Autant dire que tu dors pas beaucoup et que tu te prends souvent la tête avec le sujet pour après coup te retrouver avec une note pourrie. Sur les 3 rush de l’année j’ai eu 3 / 1 / 1,5 pas fameux hein ?

RIP les meilleurs moments de mon année

Lors de ma première année, il y avait deux moyens d’apprendre l’anglais : les cours d’anglais (obligatoires pour ceux qui n’avaient pas obtenu leur TOEIC) et les Susies. Ayant été dispensée de cours d’anglais je vais vous parler des Susies. En gros, une fois par semaine on devait en faire une, par groupe de 5. Une susie c’est 2h dans la semaine à n’importe quel moment de la journée, où on parle anglais. Mais du coup, on pouvais faire ce qu’on voulait tant qu’on parlait anglais, donc on a visité Nice, fait des jeux de société, regardé des séries, fait des QUIZZ au Ma Nolan’s (un Irish Pub) des trucs du genre. Même une fois, on a fait une soirée cuisine chez Marion (Best Susie EVER ❤ ) et une autre fois soirée à l’américaine chez Becca (Best Susie EVER aussi ❤ ). En bref, c’était notre pause de la semaine, on se marrait bien et on apprenait l’anglais, MAIS là c’est le drame ! Depuis cette année Epitech à décidé de supprimer les susies. Les nouveaux teks vous savez pas ce que vous manquez !

Malgré tout, mon école c’est la meilleure !

Alors, oui on a une présence obligatoire à l’école de 50h par semaine et oui, mon rythme de vie était complètement décalé (je me levais vers 11h, pour aller à l’école à 14h et je rentrais vers 23h minuit chez moi) mais y’as pas à dire Epitech c’est la seule école qui m’a donné envie d’y aller, pour vous dire je me suis déjà fait virer de l’école plusieurs fois car ça allait fermer (c’est pas au lycée que ça me serais arriver). Et même là, je suis en stage, et je passe la plupart de mes week-end à l’école pour retrouver mes potes et même pour revoir mon directeur parce que il est sympa !

On a eu plein de trucs cool, comme les lightning talk, où des étudiants présentaient un sujet qui leur tenait à cœur, on a eu les « Epitech le retour », où des anciens élèves venaient nous raconter leur parcours. On a eu la chance de visiter des endroits comme un Datacenter à Sophia. On a même participé à des hackathons comme le Google Hashcode et celui de Vinci où on a dormi dans le stade, et où on est arrivé à la deuxième place. Tout ça, c’est des moments qui m’ont beaucoup appris et qui font que j’adore mon école et j’adore mes études.

De plus y’as pas à dire mais Epitech Nice c’est le meilleur Epitech, on a même gagné le trophée d’ambiance de la piscine 2014 c’est pas pour rien !

Actuellement en stage je peux vous dire que l’ambiance n’est pas la même on se rend compte de notre niveau technique, et y’a pas à dire on a énormément progressé en un an. Je savais pas coder du tout (bon un tout petit peu grâce à l’ISN au lycée mais c’etait pas très utile au final) et en un an seulement j’ai réussi à faire pleins de projets et j’ai appris pleins de trucs et je m’en rends compte aujourd’hui.

Merci les coupains (ils se reconnaîtrons) pour cette année de folie ! Vous êtes top, je suis contente de vous avoir et de me dire qu’on va continuer à se marrer autant l’année prochaine ❤

Publicités

4 réflexions sur “1ère année à Epitech – Bilan

  1. edouard dit :

    Bienvenu à Epitech. Superbe école les trois premières années, la quatrième ça dépend de ton EIP et de la où tu pars à l’étranger, et la cinquième existe simplement pour te faire payer 8000€ de plus. Mais sinon globalement c’est cool mais faut se donner les moyens d’utiliser toutes leur ressources par toi même parce que c’est pas l’adm qui te fera te bouger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s